Une balade à la campagne #1 : La Réserve de la Haute Touche

Une balade à la campagne #1 : La Réserve de la Haute Touche

Bonjour à toutes !

Aujourd’hui, j’avais envie de partager avec vous quelques bribes du week-end que nous venons de quitter pour entamer une nouvelle semaine. En effet, samedi, j’ai passé quelques heures à visiter la Réserve de la Haute Touche située au cœur du Berry, dans le parc régional de la Brenne, et qui s’étend sur plusieurs centaines d’hectares.

La visite

C’est la première fois que je visitais une réserve, et c’est une configuration qui m’a paru beaucoup plus naturelle et agréable pour les animaux qu’un zoo. Ici, les quatre premiers kilomètres de découverte s’effectuent à bord de la voiture, en suivant son propre rythme. La réserve a récemment rouvert, le temps était magnifique mais il n’y avait pas une affluence excessive de visiteurs et je n’ai pas été gênée par des embouteillages de véhicules. Durant ce safari, on peut apercevoir de nombreux cervidés (élans, cerfs sika ou de Duvaucel, daims de Mésopotamie), des gnous, des watusis, des chevaux de Przewalski, des baudets du Poitou, des bisons, des loups…

cheval de przewalski .JPG
Chevaux de Przewalski

réserve haute touche (2).JPG

Puis, à la fin de ce premier petit circuit, les visiteurs doivent déposer leur voiture et entamer une randonnée de plusieurs kilomètres. J’ai commencé par visiter la nurserie qui abrite des petites tortues évoluant sous des lampes chauffantes.

réserve haute touche

nursery haute touche
Tortues dans la nurserie
nette rousse
Nette rousse
canard mandarin
Canard mandarin

La suite de la visite permet d’observer de nombreux autres animaux, tantôt fascinants, tantôt effrayants. Tout au long du parcours, on a la chance de côtoyer des espèces de plusieurs continents. J’ai particulièrement apprécié la vue des félidés (tigres, lynx), des flamants roses, des suricates et la meute de dholes (pelage semblable à celui du renard et comportement similaire à celui du loup). On enchaîne les kilomètres sans s’en rendre compte car le parcours est particulièrement paisible.

alpaga
Alpagas
Zèbres Grant
antilope cervicapre
Antilope Cervicapre
autruche
Une autruche très digne
chèvre naine
Chèvre naine
ibis
Ibis, grues et cigognes
porc épic a crete
Trio de porcs-épics à crêtes

reserve haute touche (2)

vautours fauve
Vautours
wallaby
Wallaby

En conclusion

Certains animaux (les plus dangereux en général), sont peu visibles et difficiles à photographier avec du matériel d’amateur. Je regrette de n’avoir pu regarder les hyènes sortir de leur cachette, ou encore d’avoir manqué les allées et venues des guépards. Cependant, il arrive aux visiteurs de se retrouver en contact direct avec certains animaux, comme un grand nombre de chèvres naines et d’alpagas, que l’on peut caresser si on le souhaite.

La réserve abrite peu d’animaux spectaculaires mais chacun d’entre eux mérite d’être observé avec attention. Tous sont vraiment calmes et semblent ne manquer de rien. Le parc est un vrai havre de paix qui nous permet de contempler la nature en toute simplicité, mais aussi de nous ressourcer. Comment ne pas refaire le plein d’énergie devant une telle harmonie, au milieu d’un cadre aussi serein ? J’ai marché durant près de quatre heures, sans même m’en rendre compte.

J’espère que cette balade vous a plu, si vous souhaitez en savoir davantage au sujet des tarifs, de l’accès au parc ou encore des horaires de ce dernier, je vous invite à vous rendre sur le site de la réserve ici.

 

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez le partager ici :


5 thoughts on “Une balade à la campagne #1 : La Réserve de la Haute Touche”

Pour laisser un petit mot avant de partir...