Mon rendez-vous manqué avec le Rêve de Miel de Nuxe

Mon rendez-vous manqué avec le Rêve de Miel de Nuxe

Coucou à toutes !

Il y a bien longtemps que j’essaie des baumes dans l’espoir d’assurer un confort durable à ma bouche, sans avoir à l’hydrater toutes les cinq minutes. Et depuis bien longtemps également, je tente de me débarrasser de mes baumes Carmex à la composition repoussante. Malheureusement, ce sont seulement ces derniers qui soulagent mes lèvres depuis de nombreuses années et ils n’ont jamais été détrônés.

J’ai même fabriqué mes propres baumes à lèvres mais je n’ai essuyé qu’un échec retentissant. Seule la Crème de Huit Heures d’Elizabeth Arden parvenait à les égaler, mais vu son prix (et sa composition tout aussi alléchante), j’avais préféré me rabattre sur le Carmex.

Depuis quelque temps, j’entendais parler d’un baume miracle, un peu plus clean, qui sentait bon et réparait toutes les bouches : le Rêve de Miel de Nuxe. Cependant, je ne sautais jamais le pas de l’achat à cause de son prix un peu élevé : presque 10€ le pot de 15g. Récemment, j’ai trouvé ici le fameux baume convoité à peu près pour 7€ et c’est ce qui m’a décidée.

Présentation

Le baume se trouve dans un joli pot en verre assez lourd (j’ai ici l’édition Rock mais cela ne change pas grand chose). Le contenant est bien plus gros que celui du Carmex et moins léger, ce qui le rend d’office beaucoup moins pratique à emporter avec soi.

Le Rêve de Miel de Nuxe se distingue par sa texture très riche, cireuse, et son agréable parfum d’agrumes. Elle est cependant si collante qu’il est difficile d’en prélever une bonne couche pour envelopper les lèvres avant d’aller dormir.

Mon avis

reve de miel nuxe (2)

J’avais tellement envie de faire du Rêve de Miel mon nouvel indispensable pour prendre soin de mes lèvres ! Sa composition n’est pas exemplaire dans tous ses recoins; elle contient du silicone et un perturbateur endocrinien. Elle propose cependant de la cire d’abeille (ingrédient numéro un dans la liste), diverses huiles végétales, du beurre de karité… Bref, ça avait toujours meilleure mine que mon Carmex et sa paraffine, son camphre, son phénol  !

Malheureusement, après plusieurs semaines d’essai, une évidence s’impose : le Rêve de Miel est trop peu nourrissant pour mes lèvres, elles tiraillent en journée même après l’avoir généreusement appliqué le soir. Je ne peux donc pas compter sur ce baume pour me débarrasser de ce satané Carmex.

Moi qui rêvais de lui offrir la place de baume à lèvres en chef dans ma maison, d’en semer des exemplaires dans tous les coins de cette dernière et de l’emmener dans mon sac-à-mains pour qu’il assiste au moindre de mes déplacements ! C’est avec une grande déception que j’ai dû renouer avec le Carmex… En revanche, c’est un baume idéal en journée, il  apporte un confort immédiat et donne un joli brillant. Mais j’ai besoin d’en remettre, inlassablement…

La quête se poursuit donc !

Et vous, le Rêve de Miel fait-il partie de vos indispensables ?

Je vous embrasse !

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez le partager ici :


15 thoughts on “Mon rendez-vous manqué avec le Rêve de Miel de Nuxe”

Pour laisser un petit mot avant de partir...