J’ai testé deux déodorants « naturels » (Schmidt’s & So’Bio Etic)

J’ai testé deux déodorants « naturels » (Schmidt’s & So’Bio Etic)

Coucou !

Aujourd’hui, je vous présente deux déodorants « sains », qui permettent de laisser de côté les produits plus nocifs que l’on trouve un peu partout. Les aisselles représentent en effet une zone fragile et il vaut mieux ne pas y faire pénétrer des cosmétiques toxiques qui sont certainement efficaces mais dangereux pour la santé et notamment les glandes mammaires.

Le déodorant So’Bio Etic

Dans un premier temps, j’ai testé le déodorant So’Bio Etic pour peaux sensibles. C’est un produit distribué à travers une grosse bille, très fluide, à l’odeur légère et agréable. Après application sur les aisselles, il peine à sécher et c’est un point qui représente un inconvénient non négligeable pour un produit que l’on dépose sur une zone que l’on peut difficilement garder longtemps à l’air, surtout lorsque l’on doit se préparer rapidement avant de commencer sa journée. Cependant, après avoir patienté quelques instants, le déodorant disparaît sans laisser de pellicule désagréable ou collante, et il ne fait pas de trace sur les vêtements. Les aisselles restent fraîches toute la journée.

P1020043

Côté composition, les ingrédients sont naturels à 99% : de la poudre de bambou, du lait d’ânesse et de l’aloe vera sont présents dans la liste. La marque indique que ce déodorant ne contient ni sels d’aluminium, ni parabènes, ni parfums de synthèse. Enfin, le prix du produit est très abordable; il coûte à peine 5€ et son format économique le fait durer longtemps. Vous pouvez le retrouver sur cette page ou ici.

Le déodorant Schmidt’s

P1020040

J’ai pu tester le second produit grâce à sa réception récente dans une box beauté. Il s’agit du déodorant naturel de la marque Schmidt’s et il est très différent du premier. On trouve le produit sous une forme solide et compacte qui se distribue à l’aide d’une molette. L’odeur est quasiment imperceptible; elle est néanmoins peu agréable. Le déodorant est composé d’ingrédients naturels : huile de coco, beurre de karité, vitamine E, racine de marante. La marque garantit l’absence de parabènes, d’alcool, de sels d’aluminium, de phtalates.

Le premier test n’a pas été satisfaisant du tout : le produit ne s’appliquait pas, il s’effritait et laissait des grains sur la peau (et pas qu’un peu !). J’avais donc décidé de laisser de côté ce déodorant et de ne pas l’utiliser, jusqu’à ce que le hasard me le fasse placer près de mon poêle à bois. Le produit s’était vraiment bien fluidifié et avait un aspect applicable cette fois-ci; en outre, il ne laissait presque plus de résidus sur les aisselles.

Cependant, malgré une efficacité certaine, le déodorant Schmidt’s est peu agréable à porter toute une journée : il ne sèche pas, ni au bout de cinq minutes, ni au bout d’une heure. Une pellicule huileuse est en effet toujours présente au toucher. Après m’être renseignée, il s’agit là du concept de ce déodorant dont l’efficacité repose sur la formation d’un film hydratant. C’est donc un produit que j’utiliserai de temps à autre, mais dont je ne pourrai jamais faire un indispensable ou une alternative sur laquelle je peux compter. Le stick de 92g coûte 11€ sur ce site ou ici.

À demain !

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez le partager ici :


Pour laisser un petit mot avant de partir...