La crème réconfortante Kadalys : quand l’excès d’hydratation fait des dégâts

La crème réconfortante Kadalys : quand l’excès d’hydratation fait des dégâts

Il y a quelques mois, j’ai reçu dans une box beauté un petit format de la crème réconfortante Kadalys. Je l’ai longtemps laissée de côté pour ne pas faire d’infidélité à mes crèmes de jour préférées et puis j’ai fini par lui donner sa chance.

Présentation

Comme souvent, lorsque j’ai affaire à un produit à la composition saine, celui-ci a tout pour me plaire. La crème réconfortante Kadalys se trouve déjà dans un joli tube épuré à la matière très douce. La marque met en avance les principaux ingrédients que l’on retrouvera dans ce soin, à savoir les extraits de banane jaune et le beurre de mangue que je n’ai pas l’habitude de voir dans d’autres cosmétiques. 100% des ingrédients utilisés sont d’origine naturelle et Kadalys nous promet une hydratation longue durée qui convient à tous les types de peaux (ce qui me laisse toujours méfiante; comment peut-on hydrater avec un même produit les peaux sèches et les peaux grasses ?).

Désormais, place à mon avis :

kadalys

Je teste toujours une nouvelle crème de jour une première fois le soir, afin de ne pas avoir de mauvaise surprise le matin et risquer de poireauter une heure avant que la peau ne l’ait absorbée.

Un soir donc, après avoir prélevé une noisette de cette crème Kadalys, j’en ai immédiatement remarqué la consistance plutôt épaisse. La crème promettait, à première vue, d’être riche et peu légère. Quant à son odeur, celle-ci est très agréable dans un premier temps. On peut vraiment reconnaître le parfum de la banane et l’apprécier.

Et puis tout se gâte au moment de l’application. Je ne pense pas en avoir trop mis, et pourtant, la crème ne pénètre pas et laisse de nombreuses traces. De surcroît, l’odeur devient trop forte et désagréable; elle fait désormais penser à celle des crèmes solaires bon marché. Plusieurs minutes après avoir tenté d’étaler tant bien que mal le soin en descendant bien dans le cou et même en l’appliquant sur mes mains, il semble que la peau de mon visage ait réussi à absorber ce qu’elle pouvait. Néanmoins, il subsiste un film luisant et inconfortable, mais heureusement que je file dormir après et que je ne commence pas ma journée.

kadalys (2)

Après une nuit de sommeil, je me suis réveillée avec cette même pellicule et des petites imperfections que je n’avais pas l’habitude d’observer habituellement. Ces invités indésirables laissaient entendre, par leur aspect, que ma peau avait fait une indigestion d’actifs hydratants.

Je ne retenterai plus l’application de la crème réconfortante Kadalys sur mon visage. Elle est beaucoup trop riche, même pour ma peau plutôt sèche. Je l’utiliserai cependant pour les zones plus abîmées, comme les pieds ou les mains, là où elle ne risque pas de faire de dégâts. Vous pouvez cependant la retrouver ici si elle vous intéresse.

Connaissez-vous cette crème ?

Je vous retrouve demain avec une recette !

 

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez le partager ici :


8 thoughts on “La crème réconfortante Kadalys : quand l’excès d’hydratation fait des dégâts”

Pour laisser un petit mot avant de partir...