L’après-shampoing à la noix de coco de Desert Essence : mon bilan mitigé…

L’après-shampoing à la noix de coco de Desert Essence : mon bilan mitigé…

Sur le blog, je partage assez peu d’articles concernant des soins capillaires. En effet, j’utilise ces produits jusqu’à la dernière goutte et ne m’en procure pas de nouveaux très souvent…

Depuis un an, j’utilise les après-shampoings de la marque Desert Essence. Je vous avais présenté l’après-shampoing au citron que j’avais beaucoup aimé. Puis, j’ai utilisé celui à la framboise qui était un bon produit mais qui ne se démarquait pas spécialement. Récemment, je suis passée à la version « noix de coco » qui promet de nourrir les cheveux. Je l’utilise deux fois par semaine sur mes longueurs depuis le début du mois de septembre; c’est pourquoi je vous en parle aujourd’hui.

Présentation de la marque Desert Essence

La marque américaine Desert Essence est spécialisée dans l’élaboration de soins à la composition respectueuse de notre santé et de l’environnement. Elle est présente sur le marché des cosmétiques depuis 1978. Elle propose des soins d’origine naturelle pour la peau et les cheveux.

Mon avis quant à l’après-shampoing à la noix de coco de Desert Essence

Juste avant de faire mousser les racines de mes cheveux avec le shampoing fortifiant Ce’bio, j’applique une noisette du soin à la noix de coco sur mes longueurs. Je le laisse poser et agir environ cinq minutes puis je le rince.

Je dispose d’une longueur assez importante de cheveux et le démêlage a toujours été un sujet sensible, notamment depuis que j’ai complètement ôté les silicones de ma routine capillaire. Auparavant, je n’utilisais qu’un simple shampoing pour toute ma chevelure mais je ne me résolvais pas appliquer des sprays démêlants douteux avant de la peigner. C’est ainsi que j’ai décidé d’intégrer l’utilisation d’après-shampoings.

Ici, avec l’après-shampoing à la noix de coco, les longueurs sont vraiment très simples à démêler à la sortie de la douche. Il n’est plus question de nœuds, de frisottis, de cheveux rebelles. La brosse ne rencontre aucun obstacle et la douleur de cette étape n’est plus qu’un lointain et désagréable souvenir.

Après séchage, la chevelure est plus douce et dégage une légère odeur de noix de coco vraiment divine. Les cheveux semblent en meilleure santé, ils sont plus volumineux et moins cassants.

La composition de l’après-shampoing à la noix de coco

Desert Essence nous garantit un soin exempt de parabènes, laurylsulfate, laurethsulfate de sodium, phtalates, colorants artificiels, silicones, EDTA, glycol, ingrédients issus du pétrole, gluten, blé (nous dira-t-on un jour qu’une crème ne contient pas de plomb ???). Il est non testé sur les animaux (ingrédients comme formule finie).

Cet après-shampoing contient les ingrédients suivants : eau, huile d’olive, extrait d’ortie, camomille, alcool cétostéarylique (alcool gras dérivé de la noix de coco), huile de coco, behentrimonium methosulfate (conditionneur d’origine végétale), beurre de karité, huile d’amande douce, huile de tournesol, huile de jojoba, caprylic/capric triglyceride (huile de coco estérifiée, mouais…), acide déhydroacétique, cetrimonium chloride (encore un quat décidément), benzyl alcohol (alcool potentiellement irritant), sorbate de potassium, glycérine, acide citrique, parfum.

J’émets un petit bémol quant à la présence de behentrimonium methosulfate et d’alcool cétostéarylique qui sont des substituts des silicones peu respectueux de l’environnement et du cheveu. Je préférerais démêler mes cheveux sans ce genre d’ingrédient. Ce petit écart m’empêchera de racheter ce soin. Hé oui, je me suis encore un peu fait avoir…

C’est donc un bilan en demi-teinte pour cet après-shampoing; j’aime ses effets, son odeur et son utilisation mais la marque pourrait mieux faire côté composition compte tenu du prix et de l’image naturelle de Desert Essence… En effet, plutôt que de me garantir un soin sans gluten, Desert Essence pourrait faire des recherches sur la substitution des quats (par quelque chose de sain évidemment qui n’enrobe pas le cheveu mais le démêle juste !).

Peut-être que l’huile de coco pure pourrait faire office d’après-shampoing, tout simplement ?

N’hésitez pas à me donner votre avis ou à me conseiller un après-shampoing naturel qui démêle sans nuire aux cheveux et à l’environnement.

Vous pouvez toutefois vous procurer l’après-shampoing Desert Essence sur ce site pour 10,90€.

Je vous embrasse et vous retrouve bientôt pour un prochain article !

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez le partager ici :


8 petits mots concernant “L’après-shampoing à la noix de coco de Desert Essence : mon bilan mitigé…”

Pour laisser un petit mot avant de partir...